Plantain lancéolé

Publié le par Miss Terre

plantago.jpg

Il fait parti des plantes que l'on retrouve fréquemment dans toute la France, dans les jardins et le long des sentiers.
Les jeunes feuilles sont tendres et très bonnes, elles se rajoutent crues aux salades, mais deviennent plus coriace avec le temps. Toutes les sortes de plantains sont comestibles. Le goût du plantain rappelle celui de la girolle et du haricot vert cru. Mais attention, lorsque les feuilles "vieillissent", elles deviennent amères.

Coquelet au plantain

6 poussins d'Alsace ou coquelets
200 g de feuilles de plantain
huile d'arachide, poivre
Pour la croûte de sel :
1,5 kg de gros sel de mer
750 g de farine
3 oeufs

Mélangez le sel, la farine, les oeufs et de l'eau, jusqu'à obtenir une pâte homogène et souple.
Laissez reposer une heure.
Enduisez les jeunes volailles d'huile d'arachide. Poivrez.
Recouvrez-les de feuilles de plantain écrasées au rouleau à pâtisserie.
Étalez la pâte à sel et enrobez complètement les poussins.
Cuisez au four à 220 degrés pendant trente minutes.
Laissez reposer 15 minutes avant de : « casser la croûte » devant les convives.

Pommes de terre au varech et au plantain,

Des pommes de terre (4 petites par personne)
Des algues (là c'est du varech en lanière mais pourquoi pas des feuilles d'algues à Maki)
Du sel
De l'huile de noix (1 c à soupe par personne)
De jeunes pousses de plantain (10g par personne environ)

Faire cuire les pommes de terre à la vapeur en intercalant les algues sous les légumes pour que le vapeur prenne un goût iodé (tester la cuisson avec la pointe d'un couteau, trop cuit cela perd de son moelleux).
Couper les feuilles de plantain perpendiculairement aux nervures en lanières très fines.
Mélanger le plantain deux bonnes pincées de sel et une cuillère à soupe d'huile de noix (au mortier c'est l'idéal).
Servir en coupant les pommes de terre chaudes coupées en deux, les disposer sur un lit d'algues et parsemer de la sauce au plantain.

Et en phyto : www.passeportsante.net/

Publié dans Plantes & Recettes

Commenter cet article