Allium Vineal

Publié le par Miss Terre

Inflorescence-allium-polyanthum.jpg

200px-Allium-poly3-detail.jpg

Facilement reconnaissable lorsque l'on le déterre, bulbe et bulbilles. Le meilleur moyen de ne pas se tromper : couper une feuille pour bien vérifier qu'elle sent l'ail.

La plante ressemble étonnamment à un poireau cultivé et se consomme de même manière.
Elle est d'ailleurs surnommée l'asperge du pauvre.
Il faut alors la ramasser à la fin de l'hiver, avant que la hampe florale ne se développe et surtout avant qu'elle ne fleurisse.
▪ Cru, c'est très piquant. On ne peut en consommer qu'en petite quantité.
▪ C'est principalement cuite, en légume ou en soupe, que la plante est utilisée. La base blanche est très tendre et est traditionnellement mangée cuite, tiède à la vinaigrette, avec un œuf dur. Le goût est plutôt sucré et fruité. Les feuilles vertes plus coriaces.
▪ Les bulbilles pourraient également être utilisés, mais ils sont très petits. Ils se détachent avec la terre lors du nettoyage. On peut les conserver au vinaigre.
▪ Les graines cuites dans du vinaigre rouge et salées sont un aromate pour des salades.

Se consomme comme les poireaux cultivés, la différence c'est le goût, entre l'ail, le poireau et l'oignon.

Très bon en omelette, ou simplement à la vapeur.

Tarte aux poireaux sauvages
 
500 g de poireaux sauvages, épluchés et débarrassés de la partie la plus verte.
20 cl de crème liquide
250 g de pâte feuilletée
20 g de beurre
5 œufs
50 g de fromage râpé
Une pincée de noix de muscade
Sel et poivre blanc du moulin
 
Couper les poireaux en rondelles et les faire revenir 10 minutes dans le beurre jusqu'à ce qu’ils deviennent tendres. Mouiller éventuellement avec un peu d’eau.
Etaler la pâte dans un font de tarte et déposer les poireaux dessus.
Battre les œufs, la crème, le fromage, le sel, le poivre et la noix de muscade puis verser le mélange sur les poireaux.
Cuire au four 30 minutes environ à 180 C°.

498px-Allium-poly1.jpg

Publié dans Plantes & Recettes

Commenter cet article